Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Archives de Catégorie: Les essais

Pour un esprit d’indépendance.

« Obey little, Resist much » (Obéissez peu, résistez beaucoup) écrivait Walt Whitman dans son court poème To the States, issu de son célèbre recueil Leaves of Grass (1855) – traduit par Feuilles d’herbe en français. Un peu moins d’un siècle après la fin de la guerre d’indépendance qui prit fin en le 4 juillet 1776, un esprit de défiance vis-à-vis du gouvernement règne toujours sur ce continent à coloniser. En effet, c’est avant tout un rejet brutal du pouvoir Britannique qui anime les Américains à se battre pour leur indépendance. Le préambule à la Déclaration d’indépendance est resté célèbre et rappel d’ailleurs à tous les Américains le devoir de se dresser contre un pouvoir injuste afin d’en instaurer un plus conforme à leurs attentes. Lire la suite

Publicités

L’héritage de Thoreau pour le nature writing

Le nature writing compte de nombreux écrivains qui ont influencé leur époque, la société ou les écrivains des générations futures. Mais si l’on devait n’en retenir qu’un, il ne fait nul doute que cet écrivain serait Henry David Thoreau. En effet, on retrouve chez la plupart des écrivains du nature writing soit des citations de Thoreau — pour la grande majorité tirées de Civil Disobedience (1849) — mais aussi les thèmes (protection de la nature, écoute de l’environnement, rédemption de l’humanité dans la nature, etc) et parfois les structures littéraires comme dans Pilgrim at Tinker Creek (1974) d’Annie Dillard, ou la volonté de se retirer de la « syphilisation » pour vivre au contact de la nature souvent sauvage tels John Muir, Edward Abbey, Rick Bass, etc. De nombreux ouvrages sont aussi consacrés  à l’influence de Thoreau Lire la suite

Entre culture et nature, littérature et anthropisme

En littérature il est plus souvent question de culture que de nature, même quand cette littérature tend à parler essentiellement de la nature. Mais avant toute chose, il faut être particulièrement clair sur ce que l’on entend par « nature » et par « culture ». Pour commencer, on peut dire que ce sont deux notions qui sont généralement opposées. Je pense cependant qu’il ne faut pas se contenter de les opposer, que leur relation va bien plus loin. D’ailleurs, par quoi passe cette relation ? Lire la suite

L’endroit, c’est subjectif !

Cet essai reprend un peu ce qui a été dit dans les différentes présentations, et permet à la fois d’introduire la dernière catégorie de ce blog consacré à l’écriture de la nature et de soulever un certain nombre de questions et interrogations. Je tiens néanmoins à préciser que ceci n’a rien d’académique et je ne tiens pas à ce que ça le devienne. Pour moi, la littérature et l’écriture doivent avant tout rester un plaisir et un loisir – mais ceci n’empêche pas qu’on puisse le faire sérieusement ! Lire la suite