Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Archives de Tag: préservation

Entre culture et nature, littérature et anthropisme

En littérature il est plus souvent question de culture que de nature, même quand cette littérature tend à parler essentiellement de la nature. Mais avant toute chose, il faut être particulièrement clair sur ce que l’on entend par « nature » et par « culture ». Pour commencer, on peut dire que ce sont deux notions qui sont généralement opposées. Je pense cependant qu’il ne faut pas se contenter de les opposer, que leur relation va bien plus loin. D’ailleurs, par quoi passe cette relation ? Lire la suite

Pour une éthique de l’endroit

Nous avons vu il y a quelques semaines « Thinking Like a Mountain » d’Aldo Leopold. Aujourd’hui nous allons nous attarder sur la dernière partie issue du même livre (A Sand County Almanac (1949) ou Almanac d’un comté de sable, en français) à savoir, « The Land Ethic ». L’éthique peut être considérée de deux manières, une philosophique et une environnementale. L’éthique du point de vue philosophique est une attitude en relation à la société. En matière d’écologie il en est différemment. Pour Leopold c’est « a limitation on freedom of action in the struggle for existence » (une restriction de la liberté d’action dans la lutte pour exister). Lire la suite

Avenir à venir 2

La série sur les relations entre Nature Writing et littérature engagée se fera sur plusieurs semaines. Je commencerai donc avec « Nature Consumers » de Wendell Berry (prévu pour demain dimanche), puis suivra « Thinking Like a Mountain » d’Aldo Leopold tiré de A Sand County Almanac (Almanach d’un comté de sable) publié en 1949. Dans le cadre de cette série, je reviendrai aussi sur Silent Spring de Rachel Carson en analysant un peu plus en détail deux chapitres pour les mettre en rapport avec ceux de Berry et de Leopold.

Dans un deuxième temps, je passerai à une frange plus « jusqu’au boutiste », qui va au-delà du simple engagement, avec The Monkey-Wrench Gang (1975) d’Edward Abbey, un texte de Henry D. Thoreau et d’un autre auteur — mais mon choix n’est pas encore arrêté. Il y a déjà de quoi tenir quelques semaines avec ce programme passionnant !

La superposition de ces différents textes (qui ne viennent pas tous de la même époque, qui n’ont pas été écrits dans les mêmes conditions ou dans la même optique) n’est évidemment pas anodine : des structures et des éléments de langage se retrouvent dans ces différents textes.

The Hetch Hetchy Valley

Il s’agit d’un essai clé dans la compréhension de la création des grands mouvements écologistes américains qui est publié d’abord en 1911 puis dans le recueil The Yosemite en 1914.

La vallée de Hetch Hetchy se trouvait dans le Yosémite et était célébrée par John Muir comme « a grand landscape garden, one of Nature’s rarest and most precious mountain temples » (un grand paysage jardinier, l’un des plus précieux et rares temples de la Nature). Or cette vallée est menacée. En effet, après le tremblement de terre de San Francisco de 1906, les autorités décident de construire un barrage hydraulique à l’écart de la ville pour l’alimenter en eau et électricité même en cas de catastrophe naturelle. Lire la suite