Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Archives de Tag: Monkey-Wrench Gang

Tout un monde à déboulonner !

J’en ai parlé précédemment, et je pense que l’occasion est bien choisie pour introduire un autre roman qui a littéralement bouleversé le monde des mouvements écologistes radicaux dans leurs modes d’actions, leur existence et leurs discours. Il ne s’agit pas d’Arne Naess car il s’en inspire, ou de Dave Foreman (qui après avoir quitté Greenpeace a fondé Earth First!), mais du Monkey-Wrench Gang (1975) ou en français Le gang de la clé à molette. Contrairement aux autres ouvrages traitant des relations entre littérature engagée et écriture de la nature il ne s’agit pas ici d’un essai, d’un pamphlet, ou d’un ouvrage cherchant à éveiller les consciences. Lire la suite

Publicités

Avenir à venir 2

La série sur les relations entre Nature Writing et littérature engagée se fera sur plusieurs semaines. Je commencerai donc avec « Nature Consumers » de Wendell Berry (prévu pour demain dimanche), puis suivra « Thinking Like a Mountain » d’Aldo Leopold tiré de A Sand County Almanac (Almanach d’un comté de sable) publié en 1949. Dans le cadre de cette série, je reviendrai aussi sur Silent Spring de Rachel Carson en analysant un peu plus en détail deux chapitres pour les mettre en rapport avec ceux de Berry et de Leopold.

Dans un deuxième temps, je passerai à une frange plus « jusqu’au boutiste », qui va au-delà du simple engagement, avec The Monkey-Wrench Gang (1975) d’Edward Abbey, un texte de Henry D. Thoreau et d’un autre auteur — mais mon choix n’est pas encore arrêté. Il y a déjà de quoi tenir quelques semaines avec ce programme passionnant !

La superposition de ces différents textes (qui ne viennent pas tous de la même époque, qui n’ont pas été écrits dans les mêmes conditions ou dans la même optique) n’est évidemment pas anodine : des structures et des éléments de langage se retrouvent dans ces différents textes.