Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Archives Mensuelles: août 2011

Ralph Waldo Emerson

Ralph Waldo Emerson (1803-1882) est un des fondateurs du mouvement Transcendantaliste américain. Il participe aussi au journal Dial qui diffuse les idées de ce mouvement. Il publie Nature en 1836 qui marque aussi la naissance de ce mouvement. Il est l’auteur de nombreux essais sur la nature humaine, dans lesquels il exprime sa vision du monde comme une transcendance. Il prône un retour à la nature pour que l’homme se rapproche de Dieu et s’élève spirituellement. S’il n’a pas lui même mis en pratique ses pensées, son disciple Henry D. Thoreau s’est isolé pendant deux années au bord du lac de Walden pour montrer à la société de l’époque qu’il était possible de vivre simplement et s’en satisfaire.

Emerson n’était pas qu’un homme de lettres, il était aussi pasteur. Il développa aussi le concept de « self-reliance » (compter sur soi) et de « over-soul » (âme supérieure) dans ses différents essais. Il s’essaya à la poésie mais sans grand succès. Il a influencé toute une époque et encore aujourd’hui on peut sentir son influence chez de nombreux auteurs.

Danse avec le monde

Petite pause dans la série consacrée à Nature qui reprendra dès la semaine prochaine. Aujourd’hui, je vous présente un autre livre d’Annie Dillard (j’avais ouvert ce blog avec son merveilleux Pilgrim at Tinker Creek) : Teaching a Stone to Talk (1982) ou en français : Apprendre à parler à une pierre. Ce livre est un recueil de rencontres et de voyages, d’histoires, de perceptions et d’impressions d’un monde qui tournoie à 68,400 Lire la suite

Nature de Emerson, de l’art et du beau

Le troisième volet consacré à Nature d’Emerson est dédié à un nouveau chapitre abordant une nouvelle thématique de la relation de l’homme à la nature chez Emerson. Un chapitre important qui apporte un éclairage de comment la nature a influencé notre perception du Beau et la création artistique (chez Emerson, je tiens à le préciser). Le beau et sa recherche, une constance dans l’art de manière générale, et en particulier depuis la période Romantique, dans la relation à l’art dans Nature est un point particulièrement important qui permet de mieux comprendre de nombreux auteurs du Nature Writing. Lire la suite

Nature de Emerson, qu’est-ce que la commodité ?

Le second chapitre, et le second volet de cette série consacrée à Nature (1836) de Emerson, intitulé Commodité ouvre sur les différentes classes dans lesquelles les objets de la nature relativement à leur relation à l’homme tombent. Ainsi, il existe quatre classes selon Emerson : la commodité, la beauté, le langage et la discipline. Par commodité — ce qui nous intéresse présentement — il faut comprendre les avantages permis par la nature. La commodité est un chapitre très court, il ne fait pas plus de 3 pages. Lire la suite

Nature de Emerson, une introduction

Voici la première partie d’une série sur Nature de Ralph Waldo Emerson, une série qui s’étendra sur plusieurs semaines (comme pour la relation entre Nature Writing et la littérature engagée il y a quelques semaines ou mois). Chaque article sera consacré à un chapitre ou partie de ce texte écrit en 1836. Il ne s’agit pas d’un texte appartenant au genre de l’écriture de la nature au sens stricte, mais au mouvement Transcendantale. Le Transcendantalisme américain est un mouvement de renaissance culturelle, philosophique et sociétale inspiré de Kant, Locke et d’autres romantiques allemands et britanniques. Lire la suite

Avenir à venir 8

Je vais présenter au cours des semaines à venir un ouvrage clé de la fondation et de l’esprit de l’écriture de la nature. Il s’agit de Nature (1836) de Ralph Waldo Emerson. Il est l’un des pères fondateurs du mouvement Transcendantaliste dont nous avons un peu parlé avec Thoreau.

Je présenterai et proposerai un regard analytique des quatre chapitres qui constituent cet ouvrage. Comme il s’agit d’un livre relativement complexe, j’ai jugé préférable de l’aborder dans le détail plutôt que dans sa globalité.

Bien qu’il soit traduit en français, les traductions peinent à rester fidèles au texte car Emerson utilise de nombreuses métaphores bien souvent dures à rendre compte lors de la traduction. Je proposerai donc mes propres versions que j’expliquerai sur mon autre blog (ici) pour un maximum de clarté.

J’espère que cette nouvelle série saura vous intéresser et vous amènera aussi à le lire.

Bonnes lectures,

Terry Tempest Williams

Terry Tempest Williams (née en 1955) fait partie des plus influents écrivains du Grand Ouest américain. Considérée comme une écrivaine de la nature contemporaine prédominante, elle vit aujourd’hui dans l’Utah. Elle traite essentiellement du désert et des régions des grands lacs salés près de Salt Lake City, du féminisme, du cancer (elle a elle-même eu un cancer du sein, sa mère, sa grand-mère et d’autres membres de sa famille ont aussi souffert de cette maladie) et de la religion mormone (étant elle aussi convertie à cette religion). Elle est aussi activiste pour la protection de l’environnement et prône la désobéissance civile comme mode d’action. Ecrivain récompensée à de nombreuses reprises, elle s’inscrit en plein dans la tradition du Nature Writing.

Elle publie aussi bien des essais que de la fiction ou de la non-fiction comme Refuge: an Unnatural History of Family and Place (1991) ou plus récemment, Red, Passion and Patience in the Desert (2001), Finding Beauty In A Broken World (2008).

Refuge

Une autre auteur du grand ouest américain, Terry Tempest Williams (je ne crois pas qu’elle soit traduite en français), sera la grande thématique de cette nouvelle présentation. La région qui nous intéresse aujourd’hui est celle des lacs salés de l’Utah, près de Salt Lake City. Dans Refuge, an Unnatural History of Family and Place (1991) Terry Tempest Williams raconte les liens qu’elle tisse avec sa mère, sa grand-mère, aux lacs salés, aux oiseaux qui y vivent et y migrent et à la maladie (le cancer) qui frappe les femmes de sa famille (sa mère, sa grand-mère, elle et ses tantes à cause des radiations des essais nucléaires durant les décennies d’après la Seconde Guerre mondiale). Lire la suite