Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Rick Bass

Rick Bass est un écrivain né en 1958 au Texas. Il vit maintenant dans le Montana, à la frontière avec le Canada, dans la vallée du Yaak, avec sa femme Elizabeth Hughes qui réalise les illustrations et dessins de ses livres. Comme il le définit lui même dans « Fiber » (In the Loyal Mountains, 1995) il passe d’une vie à une autre. En effet, avant de se lancer dans l’écriture de nouvelles, il était géologue pour une compagnie pétrolière.

Ce n’est qu’à partir de la fin des années 1980 qu’il arrive dans cette petite vallée du Montana, dans les montagnes. La plupart de ses histoires se passent dans cet endroit un peu reculé et traitent de la relation entre les habitants et leur vallée, à la flore et à la faune locale. Au milieu des années 1990, il commence à écrire aussi pour protéger puis préserver ses montagnes, en dénonçant les mal-façons des industries forestières et leurs rapports avec les politiques. Il met aussi en avant la biodiversité locale et l’importance que revêt ce dernier espace sauvage.

S’il écrit essentiellement des nouvelles, il a aussi deux ouvrages plus « scientifiques. » Un sur la réintroduction des loups à la fin des années 1980 : The Ninemile Wolves (1992) et un autre sur les grizzlys : The Lost Grizzlies (1997). A noter aussi le journal intime de sa première année dans cette vallée : Winter, Notes from Montana (1991) qui retrace son intégration dans une nature dure et qui ne tolère pas le compromis, et dans une communauté repliée sur elle-même durant les longs mois d’hiver.

Auteur prolifique et fascinant, il arrive à associer questions environnementales, fiction et légèreté de l’écriture.

Publicités

4 réponses à “Rick Bass

  1. Pingback: L’héritage de Thoreau pour le nature writing « Lettres et littérature américaines

  2. modrone 03/19/2013 à 20:48

    Beaucoup d’auteurs inconnus pour moi.Mais pas Rick Bass dont j’ain apprécié cinq ou six livres,chroniqués sur mon blog.

    • lavieen4d 03/20/2013 à 07:45

      Merci beaucoup d’être passé(e) par ici ! Ca me fait plaisir de voir que vous ayez découvert de nouveaux auteurs !

  3. Pingback: Contrée indienne | Lettres et littérature américaines

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :