Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Archives de Tag: Land ethic

Croire n’est pas savoir

Cascade, Pays de Galles Voilà plusieurs semaines que je n’ai rien posté, faute de temps essentiellement… Pourtant les lectures s’accumulent ! Au fil de différentes lectures, je suis tombé sur une perle, un extrait de Resurgence (1998) de Barry Lopez intitulé « The Language of Animals ». Cet extrait est publié dans un recueil d’essais et de nouvelles : A Place on Earth (2003), une anthologie compilée par Mark Tredinnick et dédiée au « sense of place« , concept abordé sur ce blog à plusieurs reprises. Cette anthologie est vraiment fascinante à plusieurs titres : les textes et auteurs sont très divers et tous offrent une vision globale du rapport entre l’homme et son environnement. Il n’y a pas une vision, une vérité mais un ensemble holistique. Chacun des extraits choisis par Mark Tredinnick mérite qu’il soit présenté plutôt que de brosser une vision générale et trop vague de cet ensemble.

Je pensais avoir déjà présenté Barry Lopez ou Lire la suite

Publicités

Un poème : Mother Earth

Nous avons vu jusqu’à présent uniquement des écrivains et aucun poète. Il était temps de rectifier le tir avec une des figures de la « beat generation » : Gary Snyder. Je ne vais pas présenter tout un recueil mais plutôt un poème qui est engagé dans la protection de l’environnement, dans lequel il dénonce la façon dont l’homme traite la nature. Il s’agit de « Mother Earth: Her Whales »  (1974) ou en français « Mère Nature : ses baleines ». Le poème est assez long et j’ai décidé de le recopier ainsi que d’en proposer une traduction. Cette traduction se trouve sur un autre blog intitulé Trad&co. Lire la suite

Pour une éthique de l’endroit

Nous avons vu il y a quelques semaines « Thinking Like a Mountain » d’Aldo Leopold. Aujourd’hui nous allons nous attarder sur la dernière partie issue du même livre (A Sand County Almanac (1949) ou Almanac d’un comté de sable, en français) à savoir, « The Land Ethic ». L’éthique peut être considérée de deux manières, une philosophique et une environnementale. L’éthique du point de vue philosophique est une attitude en relation à la société. En matière d’écologie il en est différemment. Pour Leopold c’est « a limitation on freedom of action in the struggle for existence » (une restriction de la liberté d’action dans la lutte pour exister). Lire la suite

Aldo Leopold

Aldo LeopoldAldo Leopold est né en 1887 dans l’Iowa.

Il travaille pour les services des eaux et forêts et devient ensuite professeur de Gestion du gibier à l’université du Wisconsin, une première.

En 1935 il fonde la Wilderness Society, un lobby qui fait pression sur les personnalités politiques et agences environnementales pour qu’ils passent des lois pour protéger les espaces sauvages et naturels. C’est en grande partie grâce à cet organisme que le Wilderness Act de 1964 est passé (une loi qui influença grandement les mouvements écologistes et les services forestiers).

Il ne publie cependant qu’un seul ouvrage qui est un recueil de ses essais : A Sand County Almanac ou en français, Almanach d’un comté de sable qui est publié en 1949, un an après sa mort alors qu’il participait dans la lutte contre un feu de forêt.

Pour une nouvelle éthique environnementale.

Aldo Leopold dans son A Sand County Almanac ou Almanach d’un comté de sable (1949) a consacré toute une partie à l’éthique de l’endroit (Land Ethic) et l’essai qui nous intéresse tout particulièrement ici est « Thinking Like a Mountain ». Le texte est aussi court qu’il est puissant. Tout part d’une anecdote alors qu’Aldo Leopold et un de ses collègues garde forestier aperçoivent ce qui semble être une biche sortant de la rivière. Il s’avère que l’animal était en réalité une louve qui rejoignait sa tanière. Lire la suite