Lettres et littérature américaines

Le blog nature writing

Perspectives environnementalistes

Huelgoat, Roche du Diable

Une fois n’est pas coutume, nous aborderons un auteur non américain mais qui façonna pourtant l’écologie radicale à l’américaine. Il s’agit du norvégien Arne Naess (1912-2009) qui en 1973 définit le concept « d’écologie profonde » (deep ecology) qui s’oppose à « l’écologie superficielle » (shallow ecology). L’ouvrage qui nous intéresse ici, Vers l’écologie profonde, est un long dialogue s’étendant sur plusieurs années entre David Rothenberg et Arne Naess. David Rothenberg est un essayiste et musicien américain.

Cet ouvrage ne présente pas que les travaux du norvégien, il présente le philosophe sous un autre aspect, plus naturel et moins formel. A travers la discussion c’est aussi l’évolution du penseur qui émerge, de son enfance à ses dernières années d’existence. Arne Naess reprend les grandes étapes dans sa conception de l’écosophie et de la « deep ecology » ce qui nous intéresse plus particulièrement ici.

Il insiste sur le fait qu’il ne faut plus concevoir le monde dans lequel on vit comme un espace habité ou à habiter mais comme interdépendant avec l’homme. Il reprend des termes philosophiques comme la gestalt pour spécifier son propos et apporter une nouvelle dimension aux relations de l’homme à son environnement (ce qui n’est pas sans rappeler Aldo Leopold). La gestalt ou gestalt theory signifie que des éléments une fois réunis forment un ensemble les dépassant, les transcendant. 1 + 1 =3, en quelque sorte. Par exemple, un poème est constitué de plusieurs vers que l’on peut dissocier. Mais ce n’est qu’une fois ces vers assemblés qu’ils forment un sens plus grand : un poème, de l’art.

L’écologie profonde n’est donc pas uniquement liée à la nature ou aux espaces sauvages mais à l’humain et ce qui s’y rattache : la démocratie, la culture, la société. Il insiste sur le fait que différents mouvements existent,

Il est très important d’être conscient de l’existence d’au moins trois courants extraordinaires aujourd’hui : le mouvement Vert, le mouvement pour la justice sociale, le mouvement pour la paix. Et au sein du mouvement Vert se trouve le mouvement de l’écologie profonde. […] Tous ces mouvements ne fusionneront jamais en un seul, mais leurs préoccupations se recoupent.

Ainsi il tend vers une globalité dans l’activisme sociétal et culturel : améliorer la condition humaine à travers des luttes écologistes.

Le terme « profond » peut prêter à confusion. En effet, que doit-on comprendre par là ?

[David Rothenderg] Mais une grande partie de l’écologie profonde consiste à faire la morale. Les gens disent : « je suis profond, vous êtes superficiels. »

[Arne Naess] Non, il ne s’agit pas du tout de faire la morale. Simplement, il semble que, d’après mes hypothèses, seul le changement profond ou significatif de nos sociétés dans l’avenir sera susceptible d’avoir un effet sur notre déclin. L’argumentaire superficiel dit : « Ce n’est pas nécessaire, ce n’est pas la peine de s’engager à fond dans cette voie. »

En cherchant à aller au bout d’une logique ou d’une philosophie, on se rend compte qu’à l’instar de la nature toutes choses

Huelgoat, Roche du Diable

sont liées : comment dissocier l’environnement de l’agriculture, de l’architecture urbaine, des problèmes sociaux, des avancées technologiques ou des loisirs ? Tout ayant un impact ou une implication plus large.

C’est présentation particulièrement succincte ne fit qu’aborder qu’un seul point de Vers l’écologie profonde. Le temps me manquant cruellement ces dernières semaines, je ne peux malheureusement pas consacrer plus de temps à cet espace. Veuillez m’en excusez.

Bonnes lectures à vous,


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :